Minecraft Multigaming Orah
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Berganon Lothdrak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taupe Qui Pousse

avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Berganon Lothdrak   Mer 8 Avr - 20:43

Pour beaucoup, ce nom est synonyme de force, de puissance, de bravoure et de victoire. Il est et restera à jamais gravé dans les mémoires de tout les peuples de Thalion.


Originaire d'Antaria, le plus puissant Royaume que Thalion n'est jamais porté, cet humain nordique a été dès son plus jeune âge repéré par l'ordre des Paladins de Sallarion, alors extrêmement affaiblit depuis deux siècles, après le combat contre l'Empereur du Chaos.
Il y a subit un entrainement militaire rude, et sa dévotion pour le Vilurìn de la Lumière était bien plus grande que tout les autres Paladins réunis. Sa bravoure au combat pour défendre les vestiges de cet autrefois illustre ordre le fit connaître aux quatre coins de Thalion. Partout où il combattait, les créatures des Tréfonds battaient en retraite, mourant sous sa lame pure et mortelle. Les gens, qui alors avaient perdues espoirs, commencèrent à parler d'un héros, qui sauvera les mortels des Seigneurs des Tréfonds, qui réussira à réunir toute les races sous une seule bannière, et repoussera les monstres dans les abysses de leur monde d'origine.


Les années passèrent, et Berganon devint le Général en Chef des troupes d'élites d'Antaria, car outre ses compétences incomparables au combat, il était un fin stratège, extrêmement patient et intelligent. Il repoussa lui-même, à la tête de l'immense armée Antarienne, la puissante et maléfique Matriarche Blanche. Face à la lumière de l'épée de Berganon, les Golems de Glace et autre créatures de la Matriarche périssaient par dizaines.  Certains affirment même qu'il la tua de ses mains, que Sallarion était avec lui pour faire face au Seigneur des Tréfonds.


Bien que ce soit l'une des plus grandes victoires de l'ère Obscure, elle fut de courte durée. L'intégralité de l'armée Antarienne était mobilisée contre la Horde Blanche, ce qui compta pas moins de 200 000 hommes, mais seulement la Cohorte et quelques centaines de guerriers survécurent. De plus, la pays était dévasté, plus aucune villes n'existaient, si ce n'est Stogreh. Toute les autres avaient été englouties sous la glace.


C'est ce jour là, alors que Berganon se tint devant les milliers de cadavres gelés et déchiquetés, qu'il comprit que la seule chance pour les mortels de survivre n'était pas de rester chacun à défendre son royaume, empire ou territoire, mais de tous se réunir sous une seule bannière, de faire front ensemble contre le reste des Seigneurs des Tréfonds.


Après de multiples négociations avec les autres peuples encore debout, il commença par renforcer sa cohorte avec les meilleurs unités militaires Eldaris, Jormunguns et Reptiliannes, très vite rejoint par les troupes du Cortège, les meilleurs soldats humains des Terres de l'Ouest.


Les victoires s’enchaînèrent alors, les unes à la suite des autres. Les armées mortelles suivirent le sillage laissé par Berganon.
Ensemble ils détruisirent les armées des Seigneurs restant les unes après les autres, puis vint le jour de la dernière Bataille, 23 années après l'alliance des races mortelles, la Bataille du Jugement Divin.


Cette Bataille, qui se déroula sur ce qu'on nomme aujourd'hui la Pointe Sanglante, fut la plus meurtrière de toutes. Berganon, emportait par son euphorie et sous-estimant grandement les forces ennemis en présence, envoya tout ce qu'il avait dès le début de la bataille. Le débarquement sur la Pointe Sanglante fut suivi par un massacre.


En effet, à l'époque l'on ne comptait que six Seigneurs des Tréfonds, l'Empereur du Chaos, l'Engeance, le Moissonneur d'Âme, la Matriarche Blanche, le Léviathan et l'Ombre Mortelle, le seul qui était sensé être encore en vie. Mais depuis le début de l'ère Obscure, les Tréfonds avaient garder en arrière garde deux autres Seigneurs et leur armées. Deux Seigneurs que les Mortels appelèrent les Seigneurs du Désespoir, mais l'on n'eut jamais le temps d'en connaître d'avantage sur eux.


Mais Berganon se ressaisit très vite après l'échec du premier assaut, et rassemblant son armée, mena en tête un dernier assaut décisive, qui allait décider du sort de Thalion. La Bataille faisait rage, et les mortels semblaient prendre le dessus, mais c'est alors que, du fin fond des ténèbres, surgit Idhaag, le jeune mais non moins puissant Vilurìn qui avait trahi ces frères et sœurs par pur jalousie des mortels. Face à ce que les mortels considèrent comme un Dieu, même Berganon ne pouvait rien y faire, la défaite était certaine.


Mais c'est alors que, surgissant des flots de la Mer Pourpre, Tarros, le Gardien de la Magie, vint enfin pour porter secours aux mortels, sous sa forme incroyable de chimère. Craignant d'emporter l'armée de Berganon dans le combat qui allait suivre, il se saisit d'Idhaag avec son immense gueule de lion, et l'emporta loin de la zone de bataille. Tarros n'était jamais intervenu, car il attendait le jour où Idhaag ferrait l'erreur d'apparaître pour se venger de ce qu'il a fait à Thalion.


Des témoins dans toute les contrées de Thalion affirment avoir aperçu et même senti les deux Dieux combattre dans les airs, sous la mer et sur terre. Les autres Vilurìns restèrent là, à regarder leur deux frères s’entre-tuaient. Ils ne pouvaient aider Tarros, car leur Pierre de Lune avaient été vidée de leur énergie par Idhaag lorsqu’il créa le Portail vers les Tréfonds, et même après tant de siècles, elles n'étaient toujours pas en mesure de l'arrêter.


La Bataille du Jugement Divin se faisaient donc sur deux fronts, Berganon et sa cohorte, face à trois Seigneurs des Tréfonds et leurs armées. Et Tarros, le Dieu de la Magie, face à Idhaag, le Dieu du Mal, traître parmi les traîtres.


La lutte dura de l'aube jusqu'au crépuscule. Et c'est lorsque le ciel se coucha, que Berganon donna le coup de grâce au dernier des Seigneurs des Tréfonds, tandis que le restant de sa cohorte repoussa jusqu'à l’intérieur du Continent Perdue les restes des créatures des Tréfonds.
Au moment même où l'Ombre Mortelle poussa son dernier soupir, sous la lame de Titomax, que l'on entendit sur tout Thalion les cris de douleurs d'Idhaag, qui alla s'écraser sur le flanc des immenses falaises du Continent Perdu.
Tarros puisa alors dans ce qui lui restait de force, et renvoya Idhaag dans les Tréfonds avec le reste de ses alliés, pour qu'il ne puisse plus jamais en ressortir.


C'est ainsi, qu'au prix de trois-cent milles de morts et d'un Thalion dévastait par le Duel des Dieux, que s'acheva la Bataille du Jugement Divin. L'on aurait pu croire que c'était la fin de l'histoire du héros Berganon, le Sauveur de Thalion, mais ce n'était pas le cas.


En effet, il s'empressa de remonter vite aux vestiges de son ancien royaume, avec ce qui restait de la puissante Cohorte de Berganon, et prit le pouvoir à Stogreh. Il instaura ainsi un nouveau régime et étendit son empire au confins de Thalion, créant ainsi l'empire Berganien, le plus étendu de tous les empires jamais fondée. Il permit aux humains, ainsi qu'à tout les autres mortels encore en vie, de le rejoindre sous sa bannière, et de reconstruire une vie nouvelle.

Berganon mourra de vieillesse en l'an 24 de l'ère de l'Ascension. Ces funérailles furent les plus incroyables et majestueux que le monde ait connu.

Ainsi est l'histoire de Berganon, le Héros de Thalion, le fondateur de la Cohorte, le Tueur de Seigneurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://thalion.franceserv.com/
 

Berganon Lothdrak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orah Multigaming :: Serveur Thalion / MMO-Rpg :: La Bibliothèque de Thalion :: Histoire et Evolution du Monde :: Personnages de Thalion :: Mortels-